Skip to main content

La première convention en ligne du Rotary inspire les membres à innover et à rester connectés

La toute première convention virtuelle du Rotary a attiré plus de 60 000 inscrits et 175 000 participants durant une semaine. Cette forte participation montre que les membres du Rotary trouvent des moyens de se retrouver dans un esprit de camaraderie et de détente, éléments clés d'une convention du Rotary, et cela malgré la pandémie de COVID-19 qui a forcé l'annulation de la convention en personne prévue cette année à Honolulu.

La première séance plénière s'est déroulée le 20 juin Les participants virtuels ont fait près de 19 000 commentaires sur le chat pendant la séance de 75 minutes, ce qui montre que les membres ont profité de l'occasion pour s'impliquer et rester en contact les uns avec les autres.

Le président du Rotary Mark Daniel Maloney a reconnu que l'annulation de la convention d'Honolulu avait été une décision difficile mais qu'il était réconfortant de voir comment les membres du monde entier sont restés en contact, se sont adaptés à la situation et ont aidé ceux qui étaient dans le besoin pendant la crise.

Il a notamment déclaré que la pandémie a forcé le Rotary à s'adapter et à chercher d'autres moyens de se développer.

« Nous vivons aujourd'hui en temps réel l'importance de proposer de nouvelles expériences de club », a-t-il dit.

Mark Maloney a également ajouté : « Nous avions espéré organiser [à Honolulu] la convention la plus écologique de l'histoire du Rotary. Devinez quoi ? Nous y sommes parvenus. Nous organisons une convention du Rotary comme aucune autre, sans voyage en avion, sans chambre d'hôtel, ce qui laisse une empreinte carbone remarquablement faible. »

Nous nous faisons tous une meilleure idée de la croissance du Rotary en étendant notre portée au-delà des réunions statutaires.


Reflétant le fait que l'environnement est une cause de plus en plus importante pour les membres du Rotary, le Rotary a annoncé juste après la convention qu'il avait adopté l'environnement comme l'un de ses axes stratégiques.

Il a ajouté qu'au début de son mandat, il y a un an, le Rotary faisait la promotion de l'importance d'augmenter sa capacité d'adaptation, l'un des objectifs du plan stratégique du Rotary, connu sous le nom de Plan d'action. « Nous mettons ce plan en œuvre par nécessité », a déclaré Mark Maloney. « Nous avons tous une meilleure compréhension de la croissance du Rotary en étendant notre portée au-delà des réunions statutaires. »

Outre Mark Maloney, un certain nombre de dirigeants mondiaux et d'organisations partenaires ont parlé de la façon dont nous nous rassemblons tous pour nous aider mutuellement durant la pandémie. Dans une allocution vidéo, le secrétaire général des Nations unies, António Guterres, a déclaré que nous devons travailler ensemble pour trouver des solutions aux problèmes qui minent nos sociétés.

« Vos efforts [au Rotary] ont eu un impact significatif — en éradiquant la polio, en renforçant les communautés dans le monde entier, en soulageant la souffrance des populations vulnérables et en construisant un monde plus sûr, plus sain et plus pacifique, » a affirmé António Guterres.

Un groupe d'experts en santé mondiale a également discuté de la manière dont l'infrastructure utilisée par le Rotary et ses partenaires pour l'éradication de la polio a aidé les communautés à répondre aux besoins qui ont émergé durant la pandémie COVID-19.

Le Dr Christopher Elias, président de la division du développement mondial de la Fondation Bill & Melinda Gates, a déclaré que l'effort d'éradication de la polio dispose d'atouts incroyables, notamment des capacités de tests en laboratoire, un réseau de surveillance et des centaines de milliers d'agents de santé.

« Dans presque tous les pays où l'initiative d'éradication de la polio est active, c'est-à-dire dans plus de 50 pays, ces ressources ont été consacrées à la réponse au COVID-19 », a déclaré M. Elias. « Le monde en bénéficie, en particulier les pays les plus pauvres où nous éliminons les derniers cas de polio ; nous profitons grandement de l'infrastructure que l'initiative contre la polio a mis en place au cours des trois dernières décennies. »

Parmi les panélistes figuraient Henrietta H. Fore, directrice générale de l'UNICEF, Rebecca Martin, directrice du Centre pour la santé mondiale des Centres américains pour le contrôle et la prévention des maladies, et le Dr Bruce Aylward, directeur général adjoint de l'Organisation mondiale de la Santé.

La journaliste de télévision Alisha Davis, lauréate d'un Emmy Award, a présenté un montage vidéo figurant des membres du Rotary du monde entier qui agissent contre le COVID-19. Elle a également interrogé des membres sur la manière dont ils s'adaptent aux réunions en ligne.

Le président élu du Rotary, Holger Knaack, qui est devenu président du Rotary le 1er juillet, a déclaré que les clubs doivent continuer à réagir et à innover en ces temps incertains.

« [Réagir et s'adapter] nous apportent de nombreuses nouvelles opportunités, pour innover et pour tirer les leçons de nos expériences, » a déclaré M. Knaack. « Saisissons ce moment et apprécions-le pour ce qu'il est, l'opportunité pour le Rotary de construire sur ce que nous avons appris, d'embrasser cette nouvelle réalité, d'accueillir de nouveaux visages, de trouver de nouvelles et meilleures façons de briller et d'avoir un impact continu sur le monde. »


Regarder la convention

Des ateliers virtuels ont abordé des sujets tels que l'implication des membres en ligne, l'organisation de manifestations plus écologiques, la croissance du Rotary avec de nouveaux types de club, le recours aux tendances numériques pour impliquer la génération Y, entre autres.

Des spectacles ont permis d'apprécier le quatuor australien, ARIA, et le virtuose du ukulélé, Jake Shimabukuro.

Plus de 5 000 personnes ont participé au Défi de marche du Rotary, et plus de 800 marcheurs ont atteint les 50 000 pas. Les trois vainqueurs ont gagné une inscription gratuite pour deux à la convention 2021 du Rotary à Taipei. Il s'agit de :

  • Tsegamlak Tsigie du club Rotaract de Mella (Éthiopie)
  • Mary Zongolowicz du Rotary club de Sun City (États-Unis)
  • Wendy Kissel du Rotary club de Middletown (États-Unis)

Les dons en ligne à la Fondation Rotary ont augmenté de 63 pour cent durant la convention. Cette augmentation est également liée aux appels traditionnellement lancés en juin qui marque la fin de l'exercice fiscal.

Des ateliers sont également proposés en juillet pour aider les membres à commencer la nouvelle année rotarienne sur les chapeaux de roue.

Vous pouvez revivre la convention en ligne à tout moment.

À regarder :

Explorer les ateliers qui ont déjà eu lieu. Le Centre de formation en ligne vous propose des présentations et documents à télécharger.

Participer aux ateliers de juillet (en anglais).

Regarder les réunions post-convention Rotaract et Youth Exchange.

Visiter la Maison de l'amitié virtuelle ouverte en permanence jusqu'au 31 juillet.

S'inscrire à la convention 2021 du Rotary International à Taipei du 12 au 16 juin.

Lire le rapport à la convention du secrétaire général pour 2020.

Lire le rapport à la convention du trésorier du Rotary pour 2020.